Collectivité : Environnement-Dyle ASBL   

Novembre 2018 : "Aménagement des bassins de décantation de l’ancienne sucrerie de Genappe en faveur des Hirondelles de rivage"

 

  • La verticalité de certaines berges existantes a été améliorée au niveau de bassins de décantation de l’ancienne sucrerie de Genappe.

  • Le but est aussi de veiller à augmenter l’offre en insectes sur le site notamment par la plantation de fruitiers et petits fruitiers.

  • Le projet Cap’Hirondelles s’est intégré à un plan de gestion plus global du site.

CAP_Hirondelles_-_Photo_1_©Environnemen

PHOTOS © Environnement-Dyle ASBL

CAP_Hirondelles_-_Photo_2_©Environnemen

Contexte

  • L’Hirondelle de rivage a niché sur les bassins de décantation de Genappe jusqu’en 2001 (environ 10 couples). Des observations ponctuelles de cette espèce en vol ont encore été signalées mais plus aucune nidification. En 2017, ces bassins ont été aménagés. Cependant les berges n’étaient pas suffisamment verticales pour inciter cette espèce à s’y installer. Etant donné la présence de 2 sites. 

  • proches où la présence de l’Hirondelle de rivage est avérée : sur le site de la sablière de Mont-Saint-Guibert (à 14 km) ainsi que du côté de Mellery (à 9 km). Les bassins de Genappe ont donc été aménagés en faveur de l’Hirondelle de rivage, le site constituant un important réservoir à insectes et l'a.s.b.l. Les Bocages en référant à la notion de « métapopulation » bien observée chez les hirondelles (NOIRET, C. & COPPEE, J.-L., 2004) 

Sensibilisation

  • Le public est régulièrement sensibilisé lors de visites guidées nature, dans l’intérêt de la faune de la flore à l’occasion de portes ouvertes, en dehors de ces moments, le site étant généralement fermé au public. 

Travaux

  • Ils ont été achevés dès novembre 2018 : une partie a été effectuée manuellement, le reste avec une excavatrice.